Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

VIDEO. Mignardi-Qovu, bagarre générale… Retour sur un Brive-La Rochelle explosif !

d
Il y a cinq ans, Brive et La Rochelle nous avait offert une grosse empoignade sur la pelouse d’Amédée-Domenech, dont Arnaud Mignardi avait gardé des stigmates. (©Capture d’écran/Fotojet)

Ce samedi 16 octobre (15h), Brive et La Rochelle s’affrontent au Stadium Municipal, pour le compte de la 7e journée de Top 14. Une affiche qui n’est pas sans nous rappeler une confrontation musclée entre Corréziens et Maritimes, le 29 janvier 2016, sur la pelouse d’Amédée-Domenech

Fidèle à sa réputation d’équipe besogneuse et difficile à bouger à domicile, le CAB avait reçu comme s’il doit le Stade Rochelais, à commencer par le centre Arnaud Mignardi, surnommé « le Bison« , qui avait sorti les cornes et ne s’était pas échappé face au monstre fidjien Jone Qovu (1,97m, 134 kg). Flashback.


Cliquez ici pour visualiser le contenu

40 kg d’écart entre Mignardi et Qovu, mais le « Bison » n’a pas donné sa part au chien

Un an après leur remontée dans l’Élite, les Rochelais de Patrice Collazo s’en vont défier les Brivistes du trio Godignon-Casadeï-Carbonneau sur leurs terres tant redoutées, surtout en plein hiver. L’entame de match est timide entre les deux équipes, qui meublent le score en inscrivant six pénalités : 5 de la part de l’arrière et buteur corrézien Gaëtan Germain, qui en enquillera 7 au total, profitant de la domination de son pack en mêlée fermée, et une de l’ouvreur maritime Zack Holmes. Jusqu’ici, tout va bien.

Sauf que juste avant le retour aux vestiaires, après une charge de Jone Qovu sur le centre Arnaud Mignardi, les esprits s’échauffent entre les deux acteurs, malgré les 40 kilos qui les séparent. Le Fidjien attrape son adversaire par le colback, avant de lui asséner une droite en pleine poire, mais le natif d’Auch (Gers) ne se dégonfle pas et riposte, bien aidé par son demi d’ouverture Matthieu Ugalde, jamais le dernier pour aller au mastic.

L’arrière de La Rochelle, Kini Murimurivalu, vient ensuite raviver les flammes pour défendre son compatriote fidjien. Il n’en fallait pas plus pour déclencher une grosse partie de manivelles, où Teddy Iribaren, Kevin Gourdon, Levani Botia ou Afa Amosa ne s’en laissent pas conter.

1 semaine de suspension « seulement » pour Mignardi et Qovu

Logiquement, l’arbitre du match Romain Poite décide de faire appel à la vidéo, avant de distribuer… un carton jaune à Arnaud Mignardi, l’actuel entraîneur des trois-quarts de l’US Dax (Nationale), et à Jone Qovu, aujourd’hui joueur à Niort (Fédérale 1). Notons que les deux protagonistes avaient quitté le terrain en se serrant la main, avant d’être cités quelques jours plus tard par la commission de discipline de la LNR et d’écoper… de seulement une semaine de suspension

Sur le plan sportif, ce match de la 14e journée du Top 14 de la saison 2015-2016 s’est achevé sur une victoire corrézienne (28-6), avec un essai inscrit sur la dernière action par le pilier gauche géorgien Karlen Asieshvili, qui évolue désormais à Rouen (Pro D2).

La composition de Brive face à La Rochelle

Le XV de départ : Germain ; Namy, Mignardi, Tuatara-Morrison, Masilevu ; (o) Ugalde, (m) Iribaren ; Waqaniburotu, Koyamaibole, Sanconnie ; Méla, Steenkamp ; Jourdain, Da Ros, Pointud
Remplaçants : Acquier, Asieshvili, Snyman, Luafutu, Péjoine, Laranjeira, A.Mafi, Jgenti.

La composition de La Rochelle face à Brive

Le XV de départ : Murimurivalu ; Lacroix, Aguillon, Botia, Roudil ; (o) Holmes, (m) Audy ; Qovu, Amosa, Gourdon ; Graham, Eaton ; Atonio, Forbes, Pelo
Remplaçants : Gau, Synaeghel, Lagrange, Sazy, Januarie, Barraque, Lapeyre, Bazadze.

Ce samedi 16 octobre (15h), les conditions météorologiques devraient être plus propices à voir de grandes envolées, plutôt que des soupes de phalanges, entre le CAB et le Stade Rochelais. Pour la petite anecdote, il ne reste que trois survivants de cette victoire dans les rangs corréziens, le talonneur Thomas Acquier, l’arrière Thomas Laranjeira et le demi de mêlée Jean-Baptiste Péjoine (coach des arrières de Brive), qui étaient tous remplaçants ce jour-là, tandis qu’il en reste quatre côté rochelais : le pilier droit Uini Atonio, le troisième ligne Kevin Gourdon, le centre Levani Botia et le deuxième ligne et capitaine Romain Sazy.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire