Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Une étudiante sans master hospitalisée après une grève de la faim

Iman, une étudiante de Lyon (Rhône), a été emmenée à l’hôpital par les pompiers ce lundi après avoir été victime d’un malaise. Avec Rabah, un autre étudiant, elle avait entamé le 5 octobre une grève de la faim pour obtenir le droit de poursuivre ses études dans sa ville.

Titulaires d’une licence de droit à l’université Lyon 3, ils n’ont pas trouvé de place en Master à Lyon où ils souhaitent poursuivre leurs études. 

«On m’a refusé en master pour une absence de formation en droit français alors que je suis diplômé de Lyon 3 ! J’ai une licence mention Droit délivrée par l’université Lyon 3 au titre de l’année universitaire 2020-2021», a témoigné Rabah auprès de France 3. L’étudiant réclame plus de transparence dans le traitement des dossiers.

Recours inefficaces

Après avoir multiplié les recours, les deux étudiants ont entamé une grève de la faim sur un campement de fortune installé non loin des facs Lyon 2 et Lyon 3 où ils souhaitent étudier. Sans formation, ils ont tous les deux perdu leur bourse d’étude et Iman a dû rendre son logement étudiant. 

Une enquête menée par une association étudiante a mis au jour une centaine de faits d'agressions sexuelles.

Iman et Rabah sont loin d’être les seuls dans ce cas. Avec le hashtag #EtudiantSansMaster, de nombreux étudiants font part sur Twitter de leurs difficultés à trouver un master, faute de place. La loi impose aux rectorats de proposer au moins trois solutions mais les filières proposées ne sont pas toujours en phase avec le projet professionnel des étudiants.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire