Please assign a menu to the primary menu location under menu

A la une

Sablé-sur-Sarthe. La société de visserie boulonnerie JCL s’installe à Sablé et a des projets

Marion et Emmanuel Bloudeau ont déménagé leur société de commercialisation de boulonnerie et de visserie de Brûlon à la zone des Seguinières à Sablé-sur-Sarthe.
Marion et Emmanuel Bloudeau ont déménagé leur société de commercialisation de boulonnerie et de visserie de Brûlon à la zone des Seguinières à Sablé-sur-Sarthe. (©Les Nouvelles de Sablé)

Arrivant de Brûlon, Emmanuel et Marion Bloudeau ont décidé de déménager leur société de visserie boulonnerie, JCL, dans la zone des Seguinières à Sablé-sur-Sarthe. Ils ont pris possession des locaux en mars dernier.

Un retour aux sources pour l’entreprise qui affiche une longue histoire familiale à Sablé-sur-Sarthe.

Le fondateur de la société élu à Sablé entre 1935 et 1941

L’arrière grand-père de Marion Bloudeau, n’était autre que Fernand Lemaire. Un homme très investi dans la vie de la ville pour avoir été premier adjoint dans une période mouvementée de l’histoire, entre 1935 et 1941.

Une histoire de famille

« Il est arrivé, de l’est, à Sablé à la fin des années 20. Il y a créé une société de fabrication de visserie boulonnerie ».

Marion Bloudeau

L’activité a été poursuivie par Claude Lemaire, le fils de Fernand, puis par son petit-fils, Jean-Christophe. L’entreprise change de nom et devient JCL (Jean-Christophe Lemaire). Elle était alors installée derrière Alimab à Sablé et comptait jusqu’à 80 salariés.

Dans les années 90, elle fait face à des turbulences. Elle cesse d’exister puis est rapidement relancée.

Une installation à Brûlon dans les années 90 

La société ne s’occupe plus de fabrication mais de commercialisation de boulonnerie et de visserie. Elle s’installe à Brûlon, dans des bâtiments derrière l’église. « Je suis arrivé voici 20 ans pour accompagner le développement », explique Emmanuel Bloudeau.

Avec son épouse, Marion ils ont racheté les parts des autres actionnaires familiaux voici deux ans pour reprendre entièrement la société. Six personnes travaillent aujourd’hui chez JCL.

Le couple a des parts dans des sociétés de fabrication de visserie en Asie. Il importe, stocke et commercialise auprès de « gros industriels de la distribution ». Leur force ? « Pouvoir stocker des volumes importants pour des clients qui ont besoin de volumes importants ».

Besoin de plus d’espace

Emmanuel et Marion Bloudeau souhaitaient plus d’espace. « Le bâtiment de Brûlon était vieillissant et n’était plus adapté à notre croissance ». Ils décident d’acheter un terrain dans la zone des Seguinières à Sablé et de construire un nouveau bâtiment.

« Nous avons 1 800 m2 de stockage et 150 m2 de bureaux ».

Un site qu’ils apprécient. « C’est une belle zone très agréable ». Un bémol cependant « les odeurs de LDC ».

Le projet d’un site de production

Emmanuel et Marion Bloudeau envisagent déjà de racheter le terrain voisin pour agrandir « dans les années qui viennent ».

Le couple a un projet « implanter un site de production lié à des produits de niches à haute valeur ajoutée ».

Et Emmanuel Bloudeau détaille « nous avons été sollicités par un grand groupe client, un distributeur de visserie ». Un projet lié aux fortes tensions en matière d’importation aujourd’hui. « Ils cherchent à avoir un circuit plus court ».

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Les Nouvelles de Sablé dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire