Please assign a menu to the primary menu location under menu

A la une

Nuisances sonores, incivilités : les élus du Mée-sur-Seine s’engagent contre le bruit 

Après la fête géante au village, les élus du Mée-sur-Seine ont voté une motion contre les nuisances sonores
Après la fête géante au village, les élus du Mée-sur-Seine ont voté une motion contre les nuisances sonores (©JVC/RSM77)

Quatre mois après la fête géante – et bruyante – au manoir du Mée-sur-Seine, les élus ont évoqué les nuisances sonores. Lors du conseil municipal du Mée-sur-Seine, jeudi 30 septembre, les élus du groupe d’opposition Rassemblés pour le Mée ont proposé une motion relative aux nuisances sonores. Un document qui avait déjà été présenté en juin dernier, mais qui avait dû être repoussé, le document n’ayant pas été déposé dans les temps.

« Respecter la loi »

« Depuis plusieurs mois, nous constatons une multiplication des nuisances liées au bruit dans la commune », a présenté Nathalie Dauvergne-Jovin, cheffe de file de l’opposition. Citant des « tapages nocturnes récurrents qui entraînent des troubles de voisinage », ou encore « les nuisances liées aux rodéos urbains ».

Toutefois, ce sont les festivités du manoir du Mée qui ont été le déclencheur de cette motion. « Nous avons aussi eu des remontées d’habitants sur des problématiques ciblées », poursuit-elle.

« Sur le fond, tout le monde ne peut être que d’accord pour s’engager face à ces problématiques », a indiqué Franck Vernin, le maire du Mée-sur-Seine qui a modifié à la marge le texte de l’opposition, proposant « d’amplifier les actions de prévention », de poursuivre « l’application de la loi » à « renforcer la verbalisation » et à « déposer plainte contre les auteurs quand cela sera nécessaire. »

Le maire de Boissettes explique son dépôt de plainte

Une action qu’avait d’ailleurs réalisée le maire de Boissettes : « Il fallait marquer le coup, confie Thierry Segura. On ne peut pas faire ce qu’on veut et cette plainte est là pour le rappeler. On peut voter toutes les motions possibles en la matière, mais au final, il faut seulement faire respecter la loi. »

Outre ces nuisances ponctuelles, la Ville du Mée-sur-Seine fait partie des 62 communes identifiées en Ile-de-France pour la mise en place d’une campagne de diagnostics acoustiques, concernant le bruit ferroviaire. Le Mée-sur-Seine est concernée par des dépassements de seuils réglementaires avec des valeurs de l’indicateur moyen du bruit sur 24 heures qui dépassent 73 décibels.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La République de Seine et Marne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire