Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Le Louvre demande le retrait de la vidéo de Marine Le Pen, qu’il n’a pas autorisée

La candidate du Rassemblement national (RN) a dévoilé ce samedi un clip de campagne tourné sur le site du musée du Louvre. Pourtant, aucune autorisation ne lui a été accordée.

Elle voulait s’attaquer au symbole de celui qui l’a battu il y a cinq ans. Marine Le Pen s’est, ce samedi 15 janvier, un peu plus lancée dans la course à l’Élysée, en diffusant une allocution enregistrée dans l’enceinte de la cour Napoléon et devant la pyramide du Louvre. C’est là ou Emmanuel Macron avait fêté sa victoire en 2017.

Cependant, cette vidéo n’a pas été au goût de l’institution culturelle. A l’instar du clip de campagne d’Éric Zemmour, dans lequel apparaît la pyramide du Louvre, le musée a demandé la suppression de la vidéo de la candidate d’extrême droite. Comme le candidat de Reconquête, Marine Le Pen s’expose à des poursuites en cas de refus. 

«Nous appartenons à l’ensemble des Français»

«Nous ne pouvons pas être l’identité d’un parti, d’une revendication», a expliqué le musée sur le site du Parisien. D’après le quotidien, Marine Le Pen et son équipe en ont été informés dès le 11 janvier, pendant le tournage de la vidéo sur le site du Louvre. La direction du musée avait expressément demandé la non-diffusion du clip.

Pour l’institution française la demande de la candidate à la présidentielle 2022 n’aurait toutefois jamais été acceptée, en raison du caractère politique du clip.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire