Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Le gouvernement rehausse sa prévision de croissance en 2021 à 6,25%

Le gouvernement rehausse sa prévision de croissance en 2021 à 6,25%, au lieu des 6% estimés jusque-là, a annoncé le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, ce lundi 11 octobre à l’Assemblée nationale, alignant la prévision gouvernementale sur celle de l’Insee.

«La croissance est forte, elle est solide, elle est dynamique, nous réviserons donc la prévision de croissance pour 2021 de 6 à 6,25%. Nous retrouverons en décembre 2021 le niveau d’activité d’avant-crise», a souligné Bruno Le Maire devant les députés qui entamaient lundi après-midi la dernière saison budgétaire du quinquennat. La Banque de France table quant à elle sur une croissance de 6,3% en 2021.

«Notre déficit public ne dépassera pas 5% en 2022 en incluant le plan d’investissement et les mesures répondant à la hausse du prix de l’énergie», a aussi indiqué Bruno Le Maire.

Encore incomplet, le budget 2022 présenté aux députés prévoit une croissance de 4% et un déficit de 4,8% du PIB, mais le gouvernement avait laissé entendre que le déficit pourrait augmenter avec l’ajout de plusieurs mesures dont le plan d’investissement «France 2030» qu’Emmanuel Macron doit dévoiler ce mardi.

Un effort pour «protéger les Français» 

Le ministre de l’Economie a souligné «l’effort financier» de l’Etat pour «protéger les Français» face à l’augmentation des prix de l’énergie. Ces mesures coûteront «600 millions d’euros pour le chèque énergie, et 5 milliards d’euros pour la baisse de la fiscalité à supposer que les prix du gaz, qui tirent ceux de l’électricité, n’augmentent pas davantage», a-t-il détaillé.

«Ce sont des mesures coûteuses mais ce sont des mesures nécessaires pour protéger les ménages les plus modestes», a insisté le locataire de Bercy.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire