Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

Le CA Lisieux football fait le plein de licenciés, surtout chez les jeunes

Le nombre de joueurs dans la catégorie U11 a explosé cette saison au CA Lisieux football. Le club a engagé cinq équipes.
Le nombre de joueurs dans la catégorie U11 a explosé cette saison au CA Lisieux football. Le club a engagé cinq équipes. (©Le Pays d’Auge)

Contrairement au judo, à l’escrime, au basket ou au volley, le football pouvait difficilement s’appuyer sur les performances des équipes de France cet été, aux Jeux Olympiques ou à l’Euro, pour attirer de nouveaux licenciés. Et pourtant.

Les éliminations prématurées des Bleus lors des deux plus grandes compétitions internationales n’ont eu aucun incidence sur le nombre d’inscriptions.

Les effectifs explosent en U7 et en U11

Le CA Lisieux football a fait le plein de licenciés à la rentrée, en particulier chez les jeunes : 38 en U7, 48 en U9, 68 en U11, 47 en U13, 50 en U14-U15, 20 en U16, 35 en U18, 65 sur l’ensemble du pôle féminin, mais aussi trois équipes seniors et une vétéran. Une agréable surprise pour les dirigeants, qui ne savaient pas vraiment à quoi s’attendre après deux saisons blanches.

« Même si nous avions maintenu l’an dernier les entraînements avec des protocoles sanitaires, les joueurs restaient sur une saison sans compétition. Le risque de perdre des licenciés était réel. Et finalement, c’est l’inverse qui s’est produit ».

Quentin Piquet, salarié au CA Lisieux football.

Les effectifs ont explosé dans les catégories U7 et U11. En U11, par exemple, avec 68 enfants inscrits, le CA Lisieux a fini par engager une cinquième équipe sur les plateaux le samedi. Ce qui n’est pas sans conséquence sur l’organisation du club, qui souhaite faire jouer un maximum de joueurs.

« Il n’y a pas de problème pour les entraînements la semaine car nous avons des services civiques et des bénévoles, explique Quentin Piquet. En revanche, c’est plus compliqué pour les matchs le week-end. Notre politique consiste à avoir un dirigeant responsable pour chaque équipe, de préférence un éducateur diplômé. Nous ne serions pas contre quelques renforts pour compléter les effectifs d’encadrants et éviter les doublons pour certains d’entre nous ».

Cet afflux d’inscriptions au CAL ne s’est pas faite au détriment des clubs voisins. Après avoir enregistré une baisse du nombre de licenciés de 8% la saison dernière, la Ligue de Normandie constate un rebond cette saison.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Pays d’Auge dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire