Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

la bronchiolite arrive, la région en phase épidémique

L’épidémie de bronchiolite est bien là, même arrivée un peu en avance par rapport à d’habitude. En Île-de-France, la situation est telle que la région est entrée «en phase épidémique» cette semaine, selon Santé Publique France.

«L’épidémie de bronchiolite pourrait être de grande ampleur», avait d’ailleurs récemment prévenu dans son dernier avis le Conseil scientifique, qui guide le gouvernement français. De fait, après une mise sous cloche en raison du Covid-19 l’an passé, les pays de l’hémisphère nord se préparent pour cet hiver à un possible rebond de la bronchiolite, maladie respiratoire qui touche les bébés et peut parfois les conduire à l’hôpital.

L’hiver dernier, les confinements et les gestes barrières anti-Covid avaient en effet bloqué les virus, dont le VRS (virus respiratoire syncytial), responsable de la bronchiolite. Mais cette année, les enfants ont été moins infectés que d’habitude, et sont donc moins immunisés. Le Conseil scientifique français note ainsi un «déficit d’immunité collective acquise significatif pour les enfants nés après mars 2020».

Une épidémie qui touche toute la france

La région Île-de-France ainsi que celle du Grand Est ont donc été placées «en phase épidémique», puisque le virus y circule désormais activement. A noter par ailleurs que tout le pays est concerné, puisque les 10 autres régions françaises ont également été placées en «phase pré-épidémique», alors que le nombre de cas ne cesse d’augmenter.

Pour rappel, la bronchiolite est une maladie respiratoire épidémique due majoritairement au virus respiratoire syncytial (VRS), qui touche principalement les enfants avant l’âge de 2 ans. Chaque hiver, 30 % des nourrissons de moins de 2 ans sont touchés.

La bronchiolite est occasionnée par un virus qui peut se transmettre facilement.

Dans la très grande majorité des cas, la bronchiolite est bénigne et évolue de manière favorable, spontanément. Le symptôme de la bronchiolite le plus fréquent est une congestion nasale (toux légère, fièvre modérée).



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire