Please assign a menu to the primary menu location under menu

Etranger

Foot: au Mexique, une église à la gloire de Diego Maradona

Un buste doré de Diego Maradona trône au centre de l’autel: un an après la mort de la star argentine, son culte se poursuit jusqu’au Mexique, où une église lui a été consacrée, dans laquelle un premier bébé vient d’être baptisé.

A San Andrés Cholula, dans le centre du pays, les fidèles affluent dans l' »Eglise maradonienne du Mexique », ouverte à la gloire du Pibe de Oro. On y trouve une réplique de la Coupe du monde, qu’il a gagnée en 1986 dans le pays d’Amérique centrale, des bougies et des étoles sur lesquelles on peut lire « D10S », le mot Dieu adapté au numéro 10, qui a accompagné le meneur de l’Albiceleste pendant sa carrière.

« C’est une petite folie que j’ai créée pour les amoureux du football », raconte Marcelo Salvador Buchet, un Argentin de 45 ans qui vit au Mexique depuis 20 ans. « Aujourd’hui, c’est un jour spécial, nous nous souvenons du premier anniversaire du départ de Diego ».

La structure, qui n’est pas enregistrée auprès du gouvernement pour être considérée à proprement parler comme une église, fonctionne depuis quatre mois dans un espace de 20 m2 et n’a pas de but lucratif.

« Les gens viennent pour parler de football, pour parler de Diego et regarder ses vidéos, pour boire du maté », la boisson sud-américaine issue de la culture amérindienne, explique Buchet.

Alors qu’il espérait commencer des « baptêmes et des mariages » l’année prochaine, Buchet a dû anticiper quand un admirateur du Pibe de Oro est venu lui demander de baptiser Natalia, âgée d’à peine un mois, pour « le premier baptême maradonien. »

« Je suis un grand fan de Diego, il était unique et irremplaçable », affirme Carlos Ivan Alvarado, le père du bébé. « Nous sommes venus nous souvenir de lui et […] j’ai demandé s’ils pouvaient baptiser ma petite fille ».

Le premier baptême dans ce temple en l’honneur de Maradona, au milieu des fleurs qui lui rendent hommage et des maillots qu’il a portés.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire