Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Emmanuel Macron de retour à Marseille ce vendredi

Un mois et demi après la présentation de son plan «Marseille en grand», Emmanuel Macron est de retour dans la cité phocéenne ce vendredi.

Le chef de l’Etat vient vérifier, par lui-même, l’avancée des engagements pris le 2 septembre dernier lors de l’annonce de son vaste plan d’investissement pour la ville. Il est attendu ce vendredi à 18h15 au «Cloître des faiseurs d’avenir», un pôle d’innovation et d’entrepreneuriat du 13ème arrondissement de Marseille, selon la presse locale.

S’en suivra un dîner de travail à la préfecture des Bouches-du-Rhône, au cours duquel il passera en revue l’ensemble des engagements pris et leurs progrès, notamment sur les questions du transport et de l’éducation. Samedi, Emmanuel Macron sera enfin présent à la clôture du 127ème congrès national des sapeurs-pompiers, avant de prononcer un discours en fin de matinée.

Financer la rénovation des écoles 

En présentant ce plan début septembre, Emmanuel Macron avait fait la promesse de revenir au mois d’octobre puis en février 2022 pour suivre les projets en cours dans la cité phocéenne. «J’attends que ce soit une visite fructueuse», a notamment déclaré le maire de Marseille, Benoît Payan, à l’approche de ce point d’étape. 

Ce nouveau déplacement à Marseille devrait permettre de répondre à certaines interrogations. L’édile a notamment annoncé lundi dernier un vaste plan de rénovation de 174 écoles délabrées, sur les 470 que compte la ville, étalé sur neuf ans. Ce plan est estimé à 1,2 milliard d’euros et l’Etat doit en financer une partie. Le montant de cette participation n’a pas encore été dévoilé, mais pourrait être discuté entre le Président de la République et les autorités de Marseille lors de ce déplacement. 

Le plan «Marseille en grand» vise également à financer d’autres projets pour les transports, les hôpitaux, les forces de police ou encore la culture. Lundi, le Premier ministre Jean Castex a reçu à Matignon Martine Vassal, présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence, et Benoît Payan, afin de parler des problèmes de gouvernance de la métropole qu’avait soulignés Emmanuel Macron lors de sa venue. «J’espère que nous l’aurons convaincu sur notre volonté de réformer cette métropole au mieux (…) Et qu’il débloquera en conséquence les financements nécessaires pour la mobilité», avait ensuite déclaré la présidente de la métropole à l’issue de cette réunion. 



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire